Immeuble Rubin

Photo credit: George Penner

Le propriétaire actuel met en péril un immeuble emblématique du secteur commercial de la rue Osborne Sud à Winnipeg en le négligeant.

Pourquoi c’est important :

L’immeuble Rubin est une structure de trois étages à usage mixte. Sa forte présence dans le paysage urbain aide à ancrer le secteur commercial de la rue Osborne. Ouvert en 1914, il est l’œuvre du grand architecte winnipégois Max Zev Blankstein. Il se distingue par sa combinaison de brique rouge foncé, accents en pierre claire et corniche affirmée. On y trouvait des magasins au rez-de-chaussée et 21 appartements aux étages. En 2006, un feu au sous-sol a occasionné des frais de réparation de 2 millions de dollars. En mai 2014, un nouvel incendie a exigé des réparations qui progresseront si lentement que la Ville de Winnipeg interviendra pour condamner l’immeuble vide.

La menace :

Il reste vide aujourd’hui, barricadé, inscrit sur la liste municipale des immeubles vacants. Il semble destiné à la démolition par suite de manque de soins. Les propriétaires ne semblent pas intéressés à poursuivre les travaux de réhabilitation qui seraient nécessaires pour accueillir à nouveau des magasins et des logements abordables – dont ce quartier urbain a bien besoin. Le député provincial de l’endroit a lancé une pétition – qui a recueilli plus de 1400 signatures – pressant le propriétaire de réhabiliter l’immeuble. La Ville prépare un renforcement de son règlement sur les immeubles vacants, pour dissuader l’inobservation répétitive ou chronique. L’immeuble Rubin a besoin d’un propriétaire qui reconnaisse sa valeur pour l’histoire et pour la rue et qui en fera à nouveau un bien important de la communauté. Depuis 2014, quand Winnipeg a mis à jour son règlement municipal sur le patrimoine, l’immeuble Rubin figurant sur la Liste commémorative comme bien du patrimoine est dépourvu de protection contre la démolition ou une transformation radicale.

Lieu : Winnipeg, Manitoba

Palmarès des 10 sites les plus menacés : 2019

Situation actuelle: Menacée

Gardez le contact. Lisez notre bulletin.