Foire aux questions

La Fiducie nationale du Canada tente de répondre aux nombreuses questions que nous recevons chaque mois sur une variété de sujets liés à la conservation, au financement et à l’adhésion.

  1. Comment est-ce que je deviens membre de la Fiducie nationale, et quels en sont les avantages?

Il est facile de devenir membre de la Fiducie nationale. Vous pouvez le faire en ligne, ou contactez-nous par téléphone ou par courriel, et nous vous inscrirons comme membre.

Pour à peine 40 $, vous recevez un abonnement d’un an à notre fameux magazine Locale, l’entrée gratuite à des propriétés de fiducies nationales en Angleterre, en Écosse, au Pays de Galles, en Australie, aux États-Unis et à Jersey, un tarif réduit pour l’inscription à notre conférence, et vous avez la satisfaction de savoir que vous aidez à sauver des lieux qui importent au Canada.

  1. Comme membre de la Fiducie nationale, quelles sont les propriétés patrimoniales que je peux visiter gratuitement?

Votre carte de membre vous donne l’entrée gratuite à des centaines de sites de fiducies nationales au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Angleterre, en Irlande du Nord et au Pays de Galles, en Écosse et à Jersey.

  1. Est-ce que la Fiducie nationale fait partie du gouvernement fédéral?

Non. La Fiducie nationale est une association nationale et un organisme de bienfaisance enregistré. Elle a été constituée par le gouvernement du Canada en 1973. La Fiducie nationale se consacre à promouvoir la préservation, la compréhension et l’appréciation des bâtiments patrimoniaux, des lieux historiques et des paysages culturels de notre pays.

  1. Comment est-ce que je peux trouver un soutien financier pour la restauration de ma propriété du patrimoine?

La Fiducie nationale n’est pas un organisme de financement. Nous présentons toutefois une vaste liste de sources potentielles de fonds publics et privés dans notre site Web. Nous vous suggérons en particulier d’examiner les programmes de financement administrés par le ministère du Patrimoine canadien.

  1. Quelles sont les possibilités de carrière et de formation dans le domaine de la conservation et de la restauration de biens historiques?

Divers établissements canadiens offrent des programmes postsecondaires en conservation du patrimoine. Une description de ces programmes d’études se trouve dans notre site Web.

  1. Où est-ce que je peux me renseigner sur l’enregistrement d’une propriété historique?

Parcs Canada administre le Répertoire canadien, une base de données interrogeable sur les lieux historiques reconnus d’importance locale, provinciale, territoriale et nationale.

  1. À qui est-ce que je peux parler d’un site menacé ou d’une propriété « à risque »?

Si vous avez des questions au sujet d’un site ou d’un immeuble menacé, communiquez d’abord avec votre service d’urbanisme municipal. Vous pouvez aussi publier vos questions dans notre outil de communication AGORA-L et sur notre page Facebook. Ou encore, vous pouvez soumettre la candidature d’une propriété à notre Palmarès des 10 sites les plus menacés, qui est renouvelé chaque année.

  1. Où est-ce que je peux commander des drapeaux ou des épinglettes du Canada pour une activité communautaire que j’organise?

La Fiducie nationale est un organisme de bienfaisance enregistré voué à la conservation des lieux historiques qui importent au Canada. Elle n’est pas une entité gouvernementale. Vous devriez adresser une telle demande au ministère fédéral du Patrimoine canadien, au 1-866-811-0055.

  1. Où est-ce que je peux trouver un entrepreneur ou des ouvriers qui connaissent bien les propriétés du patrimoine?

L’Association canadienne d’experts-conseils de patrimoine a un vaste répertoire de spécialistes du patrimoine au Canada. Le bottin des métiers de la restauration (Restoration Trades Directory) contient les coordonnées d’artisans, d’entrepreneurs, de concepteurs et de consultants au Canada et aux États-Unis.

Gardez le contact. Lisez notre bulletin.