Guild Inn

Palmarès 2011 des 10 sites les plus menacés

Le Guild Inn à Scarborough, ON, qui risquait auparavant d’être démoli, a été inclus sur le Palmarès des 10 sites les plus menacés au Canada en 2011. Six ans plus tard, en mai 2017, les membres de la communauté dédiés à la préservation de cet hôtel historique et du parc public ont célébré la réouverture du site en tant que lieu d’événements spéciaux.

« Je peux dire que cette transformation de 20 millions de dollars du Guild Inn, jadis délabré, n’aurait pas été possible sans l’attention que la Fiducie nationale du Canada a suscitée pour le site en 2011, estime John P. Mason, président du groupe Friends of Guild Park & Gardens. L’inscription au Palmarès a apporté un élan qui a réuni résidents locaux et défenseurs du parc, si bien que leur voix ne pouvait qu’être entendue. »

L’histoire

Le Guild Inn a été construit comme résidence privée en 1914 dans le style Arts and Crafts. La maison et les 88 acres de jardins et le boisé qui l’entourent ont été achetés par Rosa Breithaupt Hewetson en 1932. Elle et son mari Spencer Clark ont ensuite fondé la Guild of All Arts, une coopérative d’art et d’artisanat. Ils ont converti étables et garages en studios et ateliers pour les artistes et les artisans qui pourraient y vivre et y travailler.

La société d’aménagement de Toronto et de la région a acheté cette propriété et l’a utilisé comme parc public en 1978 et les pièces d’art et les sculptures qui s’y trouvaient sont devenus une attraction unique dans un emplacement exceptionnel dominant l’escarpement de Scarborough au-dessus du lac Ontario.

La Division de la culture de la Ville de Toronto avait assumé la responsabilité des sculptures et des fragments architecturaux en 1996 et la Division des Parcs et loisirs s’occupait de Guild Inn et du terrain du parc. Le Guild Inn et bâtiment de Studio ont été désignés en vertu de l’article IV de la Loi sur le patrimoine de l’Ontario en 1999.

La bâtiment a été fermé en 2001 et était dans un état de détérioration avancé en raison des risques posés par les dommages intérieurs dus à l’eau, les fenêtres brisées, la moisissure et le vandalisme.

En 2014, la Ville a apprové provisoirement une proposition visant à transformer l’auberge en restaurant et salle de banquet. La rénovation proposée conserverait des éléments patrimoniaux du bâtiment original, dont la façade en stucco blanc serait restaurée.

Consultez notre TROUSSE D’OUTILS DES LIEUX MENACÉS pour sauver un site menacé.

Gardez le contact. Lisez notre bulletin.