Cinéma Paramount

Cinéma historique appartenant à la ville menacé de destruction malgré une mobilisation des jeunes pour le sauver

Un projet de dernière heure soumis par un groupe communautaire pour sauver le cinéma historique sera examiné de près par un conseil municipal sceptique.

Pourquoi c’est important

Inauguré en juin 1949, ce grand cinéma au cœur du centre-ville de Chilliwack est devenu un important point de repère – un des rares subsistant dans le quartier – et un lieu de rencontre vital pour la communauté. Sur le plan architectural, le cinéma se réclame du style international : lignes verticales et horizontales sans guère d’ornementation, avec des traces d’influence art déco dans ses enseignes et sa façade cannelée. Le solide bâtiment comporte des murs coupe-feu stratifiés et est fait de béton armé complété de 60 tonnes d’acier de structure. Il figure à l’inventaire du patrimoine de la ville mais n’est pas un site du patrimoine désigné.

La menace

Après avoir été un cinéma pendant 60 ans sans interruption, le Paramount a cessé ses activités en novembre 2010. Le propriétaire, Landmark Cinemas, en a fait don à la ville en affirmant qu’il s’agissait d’un cadeau à la population de Chilliwack pour toutes les années où elle l’avait fréquenté. Le bâtiment est resté vide et privé de chauffage depuis lors; il paraît qu’il a besoin d’une nouvelle chaudière et d’un nouveau toit. En février 2012, un rapport du personnel municipal a clairement indiqué au conseil municipal que malgré tous les efforts déployés pendant un an pour trouver quelqu’un qui réaménagerait le bâtiment, il n’y avait eu que deux propositions insatisfaisantes. En même temps, la Chilliwack Economic Partners Corporation (CEPCO) a offert de démolir le Paramount sans frais, en même que l’immeuble Ewert voisin (mais sans lien structural) qui présente une contamination environnementale. Le 6 mars, face aux protestations du public et en particulier du nouveau groupe de travail Save the Chilliwack Paramount Theatre, le conseil a voté pour accorder aux groupes communautaires jusqu’au 21 juin pour élaborer une nouvelle proposition commerciale visant la réhabilitation et l’exploitation du cinéma – tout en insistant qu’il n’y avait aucune volonté d’y consacrer des fonds municipaux. On estime qu’il faudra 300 000 $ uniquement pour rouvrir le cinéma, sans compter les frais d’exploitation ou les coûts de toute amélioration.

La situation actuelle

Le groupe Save the Chilliwack Paramount Theatre a soumis sa proposition à la ville le 21 juin, et attend une réponse du personnel et du conseil. Le projet prévoit la transformation du Paramount en cinéma de répertoire à une seule salle de 600 sièges, où on présenterait des films classiques, indépendants, alternatifs ou autres films spécialisés. Depuis quelques mois, la campagne de sauvetage du cinéma a suscité l’intérêt de nombreux résidents – jeunes, aînés, propriétaires d’entreprises et milieu des arts – et des médias. Des offres de service ont afflué, entre autres pour évaluer le bâtiment, don de l’installation électrique, ou créer des concepts artistiques. Plus de 100 devantures de magasins de Chilliwack arborent des affiches affirmant leur appui aux efforts communautaires en faveur du sauvetage du cinéma. Une campagne de financement a été lancée sur le thème « Save a Seat » et a déjà permis de recueillir plus de 10 000 $ en engagements.

MISE À JOUR 2013 : Le cinéma a été démoli en 2013. Le site est maintenant un jardin communautaire.

Lieu : Chilliwack, C.-B.

Palmarès des 10 sites les plus menacés : 2012

Situation actuelle: Perdu

Restez à l’affût des dernières nouvelles, recevez notre infolettre.