Pont Burrard

La menace

Aussitôt élu, le nouveau conseil municipal de Vancouver a annulé une décision du conseil précédent selon laquelle les voies extérieures de l’historique pont Burrard, entre la rue Cornwall et l’avenue Pacific, seraient réservées aux cyclistes et aux piétons pendant une période d’essai de 12 mois. Si l’essai avait été concluant, les contribuables auraient épargné les 25 millions de dollars nécessaires pour élargir le pont, selon les estimations actuelles des coûts de construction. Au lieu, le nouveau conseil a commandé des plans définitifs pour la construction de massives structures en porte-à-faux, ce qui transformerait radicalement l’allure de cet important monument art-déco.

Pourquoi c’est important

Construit en 1932 pour permettre une traversée de haut niveau vers les quartiers de l’ouest de Vancouver, le pont est considéré comme un triomphe de l’architecture municipale et une importante structure d’accès. Les architectes, Sharp et Thompson, ont embelli la superstructure utilitaire d’acier en ajoutant d’imposantes tours de béton, des pylônes en forme de torche à l’entrée et des détails sculptés art-déco. De lourds garde-fous de béton, qui étaient à l’origine surmontés de réverbères décoratifs, unifient le tout. Malheureusement, la décision actuelle de la ville entraînerait leur remplacement par de nouveaux garde-fous sur le bord extérieur des nouveaux trottoirs. Des groupes de défense du patrimoine craignent que le pont perdrait ainsi ses contours fermes et que ses éléments architecturaux particuliers se trouveraient isolés.

Le groupe Heritage Vancouver presse les conseillers municipaux d’envisager des options viables avant de se précipiter pour réaliser un projet qui défigurera ce monument à tout jamais. Une solution possible serait l’aménagement d’une structure sous le pont; elle avait déjà figuré sur la liste courte d’options de la ville.

Mise à jour : L’idée avait été rejetée après que, en 2008, un rapport des ingénieurs municipaux avait estimé le coût réel du projet original d’agrandissement s’élèverait au moins à 57 millions de dollars. En 2009, la Ville a réaffecté une des voies en direction sud aux cyclistes, à titre de projet pilote pour déterminer s’il y avait lieu de réaffecter d’autres voies.

En juin 2015, la Ville a présenté un nouveau projet pour le pont prévoyant 20 millions de dollars de réparations. Une deuxième voie serait réaffectée de façon à faire place à des allées piétonnières et des voies pour cyclistes de chaque côté du pont. Le projet propose aussi d’élargir le tronçon final de 100 mètres à l’extrémité nord du pont, ce qui exigerait de mettre une partie des allées piétonnière en porte-à-faux. Par ailleurs, les garde-fous d’origine en béton seront remplacés par des répliques dont la Ville assure qu’ils respecteront l’importance patrimoniale du pont. Après deux journées portes ouvertes de consultation publique en juin 2015, la Ville a modifié le projet pour ajouter des clôtures anti-suicide. Il reste à voir l’effet qu’auront celles-ci sur le caractère patrimonial du pont. La Ville a indiqué que son personnel travaillera avec le milieu du patrimoine pour l’atténuer. Le conseil municipal a approuvé le projet, y compris les clôtures, en juillet. La construction commencera au début de 2016.

Lieu : Vancouver, C-B

Palmarès des 10 sites les plus menacés : 2006

Situation actuelle: Sauvé

Restez à l’affût des dernières nouvelles, recevez notre infolettre.