Pensionnat de Muscowequan

Photo : NCTR / CNVR

La communauté autochtone locale se bat pour sauver ce pensionnat en ruine témoignage de sa résilience.

Palmarès 2018 des 10 sites les plus menacés

Pourquoi c’est important :

Muscowequan, qui a fonctionné de 1889 à 1997, est l’un des derniers pensionnats restant en Saskatchewan, une province qui en comptait plus d’une vingtaine. L’imposant bâtiment de briques de trois étages qui se trouve maintenant sur le site a été érigé en 1931, après qu’un incendie a intégralement détruit le bâtiment précédent. Des générations d’Autochtones de la vallée de la Qu’Appelle, et au-delà, ayant fréquenté cette école ont subi des conséquences profondément traumatisantes. L’idée qu’il convient de préserver cette ancienne école en tant que site de mémoire et rappel historique pour toute la population canadienne fait quasiment l’unanimité parmi les communautés autochtones locales.

La menace :

Abandonnée depuis 1997, l’école se détériore rapidement et les éléments tangibles témoignant de son histoire tragique sont en train de disparaître. La Première Nation de Muskowekwan, sur le territoire de laquelle se trouve aujourd’hui l’école, ne dispose pas des moyens financiers pour donner vie à son projet de musée et de site de mémoire dans le cadre du bâtiment réhabilité. Elle a récemment reçu un financement pour procéder à l’aveuglement du fenêtrage de cet imposant édifice, mais cela n’a pas empêché le vandalisme et les détériorations de se poursuivre.

Lieu :

Lestock (Saskatchewan)

Gardez le contact. Lisez notre bulletin.