Ferme Expérimentale Centrale

Credit: Joyce Lundrigan

LE FÉDÉRAL TRAITE UN LIEU HISTORIQUE NATIONAL AVEC DÉSINVOLTURE

Pourquoi c’est important

La Ferme expérimentale centrale (FEC) est un rare exemple de ferme en milieu urbain. Elle a été établie en 1886 en tant que centre de recherche agricole et scientifique, sur un terrain choisi pour sa grande variété de types de sol. Au nom de son importance historique, culturelle et scientifique – et vu la nécessité de la protéger contre l’empiétement – la Ferme a été désignée lieu historique national en 1998. Le plan directeur et l’énoncé d’intégrité commémorative de la Ferme attribuent sa valeur comme bien du patrimoine national à son historique, à ses contributions à la science et à l’agriculture au Canada, à sa conception d’ensemble, à ses champs expérimentaux et à ses paysages historiques.

La FEC revêt une importance non seulement comme paysage culturel, mais aussi pour les recherches qui y sont menées sur le changement climatique, pour ses nombreuses contributions à la recherche en agronomie et en tant que symbole de la place centrale de l’agriculture dans l’évolution du Canada.

Encore aujourd’hui, la FEC est un laboratoire à ciel ouvert utilisé pour des expériences agricoles de longue durée.

La menace

Le 3 novembre 2014, le gouvernement fédéral a annoncé le transfert de 60 acres de la FEC à l’Hôpital d’Ottawa. Celui-ci y aménagera un nouveau campus Civic. Ce terrain équivaut à presque 20 % de la superficie totale de la FEC pouvant servir aux recherches sur les récoltes. Il comprend des champs qui ont été continuellement utilisés pour des expériences depuis 1886.

Le transfert va à l’encontre du plan directeur. Il a d’ailleurs été décidé sans consulter le Conseil consultatif de la Ferme expérimentale centrale, constitué pour conseiller le sous-ministre d’Agriculture et Agroalimentaire Canada sur la mise en œuvre du plan directeur et pour faire participer le public à l’évolution future de la Ferme.

La situation actuelle

La communauté scientifique et le milieu du patrimoine ont entrepris des démarches pour faire annuler la décision de morceler ce paysage scientifique d’importance nationale, qui menace la vitalité et la santé à long terme de la Ferme comme paysage culturel du patrimoine. Y participent Patrimoine Ottawa, l’Alliance pour les espaces verts de la capitale du Canada, l’Association des architectes paysagistes du Canada et Héritage Canada La Fiducie nationale, ainsi que de nombreux citoyens et scientifiques.

Lieu : Ottawa, ON

Palmarès des 10 sites les plus menacés : 2015

Situation actuelle: Menacée

 

Restez à l’affût des dernières nouvelles, recevez notre infolettre.