Immeuble Kays Brothers / Welsh and Owen

Credit: Rob Lantz

UN BIJOU DU CENTRE-VILLE MENACÉ DE DÉMOLITION

Le sort de l’historique immeuble Kays Brothers dans l’ancien secteur commerçant de Charlottetown dépend des conclusions d’un rapport d’ingénieurs. Si le bâtiment perd son inscription patrimoniale et est démoli en faveur d’un nouvel hôtel, un important paysage urbain historique serait ravagé.

Pourquoi c’est important

Construit en 1872 pour les éminents politiciens, marchands et constructeurs de bateaux Lemuel Owen et William Welsh, le bâtiment de style italien commercial de la rue Queen (qui prendra par la suite le nom d’immeuble Kays Brothers) a joué un rôle important dans l’histoire commerciale de Charlottetown. La grande structure de quatre étages est ornée de briquetage décoratif, de fenêtres au sommet en demi-cercle et d’une rangée de trois devantures de magasin arborant des piliers en bois et de vastes vitrines surmontées d’enseignes. Elle est une des plus impressionnantes dans cet historique paysage urbain.

Au fil des ans, elle a abrité d’éminents journaux et diverses importantes activités commerciales locales. Elle est toutefois surtout connue pour ses entreprises d’épicerie en gros (J.T. Peardon, R.E. Mutch and Company, puis Kays Brothers). Trois incendies ont endommagé l’intérieur, mais les murs extérieurs sont restés intacts.

En 1962, les frères Kays ont acheté l’immeuble et y ont exploité leur commerce de gros jusqu’en 2009. L’ouverture du pont de la Confédération a été citée comme la principale raison de sa fermeture : elle permettait aux consommateurs de faire aisément leurs emplettes à l’extérieur de la province. Le bâtiment a été acheté la même année par la Société de développement de Charlottetown et des environs (CADC) pour 750 000 $; il est resté vacant depuis lors.

L’immeuble est une ressource du patrimoine désignée au sens de l’annexe A du règlement de zonage et de développement de la ville de Charlottetown.

La menace

Un nouveau propriétaire, l’entrepreneur local Danny Murphy, veut construire un hôtel de 15 millions de dollars sur le site. Le projet exigerait la désinscription et la démolition du bâtiment historique. Son rapport d’ingénieurs indique que la structure est déficiente, contredisant un rapport préparé un an plus tôt par J.M. Griffin Engineering Inc. pour un autre promoteur de l’île, Tim Banks. Sur la foi de ce rapport précédent, M. Banks avait projeté un hôtel intégrant une partie du bâtiment historique.

La situation actuelle

Tim Banks encourage la CADC et le gouvernement provincial à apporter un appui financier à Danny Murphy afin de l’aider à restaurer le bâtiment et l’intégrer à un hôtel, plutôt que de le démolir.

La commission municipale du patrimoine a recommandé que le conseil municipal n’approuve pas la démolition pour le moment, mais maintienne sa désignation. M. Murphy a retiré sa demande de démolition avant que le conseil puisse voter. La décision finale a été reportée jusqu’à ce qu’un ingénieur indépendant ait évalué l’intégrité structurale du bâtiment.

Murphy n’a fait aucun progrès à l’égard de sa proposition depuis qu’il l’a retirée il y a quelques semaines. Dans une entrevue avec des médias, il a toutefois indiqué clairement qu’il entendait bien poursuivre le projet.

Entre-temps, d’aucuns se sont demandé comment un immeuble du patrimoine inscrit a pu se détériorer à ce point.

 

Lieu : Charlottetown, Î.-P.-E.

Palmarès des 10 sites les plus menacés : 2011

Situation actuelle: Sauvé

Restez à l’affût des dernières nouvelles, recevez notre infolettre.