Écoles de Vancouver – Kitsilano Senior Secondary

Credit: Derek Von Essen

SECOUSSE SISMIQUE

L’historique école Kitsilano Senior Secondary fait face à la démolition aux mains d’un conseil scolaire opportuniste profitant de fonds provinciaux destinés à la protection sismique pour remplacer des bâtiments. Le cas de l’école Kitsilano est emblématique de la situation de douzaines d’anciennes écoles vancouvéroises confrontées au même sort.

Pourquoi c’est important

Les écoles historiques de Vancouver sont de véritables monuments dans leurs quartiers. Elles représentent une variété de styles architecturaux et de périodes. Situées au cœur de chaque communauté, elles y sont souvent le plus grand, le plus important et le plus représentatif des témoins du patrimoine. Ouverte en 1926, l’école Kitsilano Senior Secondary est une construction massive attestant l’importance accordée à l’éducation publique. Dessinée par l’architecte du Conseil scolaire de Vancouver (VSB) Frank A. Burns dans le style gothique collégial, elle jouit d’un éclairage naturel grâce à de grandes fenêtres ouvrantes et elle est dotée d’escaliers et d’entrées grandioses ainsi que de hauts plafonds et de larges corridors. Une annexe de style moderne y a été ajoutée en 1958.

La menace

Depuis 2005, le programme de protection sismique du ministère de l’Éducation de la Colombie-Britannique fournit des fonds pour rehausser la protection des environnements scolaires en cas de tremblement de terre. Le ministère applique une formule de financement qui limite le coût admis des travaux d’aménagement à 70 % du coût de la construction d’une nouvelle école, ce qui favorise injustement les nouvelles écoles offrant habituellement moins de pieds carrés par écolier que les écoles historiques.

Le VSB détourne l’intention de ce financement en profitant de l’occasion pour construire de nouvelles écoles plutôt que d’améliorer les écoles existantes. Le Conseil a déclaré que le patrimoine n’est pas une de ses grandes priorités. Il l’a déjà démontré en faisant remblayer l’école Sir Charles Dickens en 2008 grâce aux fonds du programme de protection sismique.

Il n’y a eu jusqu’à présent qu’un minimum de consultations dans les quartiers au sujet des projets de renouvellement de l’école Kitsilano. En février 2010, à l’occasion d’une journée portes ouvertes, le VSB a présenté le concept qu’il privilégiait pour l’école. Il préservait uniquement les façades avant et latérales, et destinait le reste, y compris l’intérieur et l’annexe de 1958, au remblayage.

Des groupes de protection du patrimoine de Vancouver soulignent le fait que le VSB n’a pas encore élaboré un plan complet pour la protection sismique de l’ensemble de ses écoles. Il semble y avoir des règles différentes pour chaque école, plutôt qu’une démarche coordonnée. Le VSB refuse aussi de reconnaître la pertinence de différents moyens d’assurer la protection sismique. Dans d’autres régions de la province, les écoles ont été fermées en séquence pour que les travaux puissent être effectués en dérangeant les écoliers le moins possible et sans qu’aucune école ne soit démolie.

La situation actuelle

Les écoles historiques de Vancouver sont en péril. Le 5 juillet, le VSB a approuvé à l’unanimité un plan prévoyant la démolition de l’école Kitsilano Senior Secondary sauf la façade de la 10e Avenue et certaines fenêtres, portes et mains courantes. Ce choix doit être entériné par le gouvernement provincial et la ville de Vancouver. Le groupe Heritage Vancouver et d’autres ont exprimé leur vive opposition. Si la province donne son aval à l’automne 2010, la construction pourrait débuter à la mi-2012 et se terminerait à la fin de 2016.

Le cas de l’école Kitsilano a été présenté par Heritage Vancouver.

 

Lieu : Vancouver, C.-B.

Palmarès des 10 sites les plus menacés : 2010

Situation actuelle: Avenir prometteur

Restez à l’affût des dernières nouvelles, recevez notre infolettre.