Exemple de courriel pour réclamer des fonds pour les lieux historiques dans le budget fédéral de 2018

Objet : Consultations prébudgétaires 2018

À : fin.pre-budgetconsultations2018-consultationspre-budgetaires2018.fin@canada.ca

Monsieur le Ministre,

Nous croyons que le fait de prévoir des mesures pour les lieux historiques dans le budget de 2018 servira bien les objectifs de votre gouvernement en ce qui concerne « le progrès de la classe moyenne » et « l’économie de demain ».

Le Comité permanent de l’environnement et du développement durable de la Chambre des communes (ENVI) a estimé dans son rapport Préserver le patrimoine du Canada : Les fondements de notre avenir « que le gouvernement fédéral doit intervenir plus vigoureusement à l’égard de la conservation des lieux historiques du Canada ». Il a aussi affirmé dans son rapport sur le projet de loi C-323 – Loi modifiant la Loi de l’impôt sur le revenu (réhabilitation de propriétés historiques) qu’il « appuie le principe du projet de loi C-323 et croit que les mesures d’incitation financière, y compris les crédits d’impôt, qui encouragent l’investissement dans la réhabilitation des propriétés historiques et des sites patrimoniaux, sont nécessaires ».

Des données probantes démontrent que l’investissement dans le patrimoine favorise la croissance économique et la création d’emplois. La réhabilitation crée au-delà de 21 % d’emplois de plus – y compris des emplois spécialisés – qu’un investissement équivalent dans la nouvelle construction. Plus encore, l’investissement dans la remise en état d’immeubles du patrimoine contribue à la lutte contre les changements climatiques. Le fait de renouveler et réutiliser des immeubles existants tire parti des matériaux et de l’énergie déjà investis, réduit les déchets de construction et de démolition, et évite les répercussions environnementales de la nouvelle construction. Selon une étude récente, il faut de 10 à 80 ans pour qu’un nouvel immeuble « vert » compense les répercussions négatives de sa construction sur les changements climatiques.

Je demande donc que la priorité soit accordée à des mesures budgétaires fédérales qui produiraient l’effet le plus tangible et le plus immédiat pour le plus grand nombre de lieux ruraux et urbains au Canada, ainsi que des retombées positives assurées pour l’environnement et pour notre économie :

A.      des mesures qui encourageront les investissements du secteur privé dans la revitalisation de lieux historiques qui importent pour nos collectivités;

B.      des mesures qui aideront à financer les efforts des Autochtones et des organismes sans but lucratif visant à sauver et renouveler des lieux qui importent.

Parmi les mesures éprouvées figurent des subventions et contributions, des incitatifs fiscaux et des politiques « priorité au patrimoine » dans le choix de locaux et les décisions d’investissement.

Je vous remercie de l’intérêt que vous y porterez.

Gardez le contact. Lisez notre bulletin.